Vous etes ici :
AccueilRéseau de coteaux crayeux du bassin de l'Oise aval (Beauvaisis)

Réseau de coteaux crayeux du bassin de l'Oise aval (Beauvaisis)

Réseau de coteaux crayeux du bassin de l'Oise aval (Beauvaisis) © Airèle

Fiche d'identité du site

Descriptif Site

Statut : ZSC

Code : FR2200369

Superficie : 416 ha

Structure porteuse du DOCOB : Etat

Opérateur ou animateur technique : Biotope - Agence Bassin Parisien

infos Complementaires Fiche Site

Actualités

Désignation de ZSC picardes

2 Sites d'Importance Communautaire en Picardie ont été désignées comme Zones Spéciales de Conservation. Les arrêtés sont parus au JORF du 28 août 2014:

Arrêté du 28 juillet 2014 portant désignation du site Natura 2000 réseau de coteaux et vallée du bassin de la Selle (zone spéciale de conservation)
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029409666&dateTexte=&categorieLien=id 

Arrêté du 28 juillet 2014 portant désignation du site Natura 2000 réseau de coteaux crayeux du bassin de l'Oise aval(Beauvaisis) (zone spéciale de conservation)
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029409672&dateTexte=&categorieLien=id 

Retour à la liste complète des actualités

Enjeux et objectifs de conservation

Le réseau de coteaux crayeux du bassin de l’Oise : un exemple représentatif du plateau picard méridional


Le réseau de coteaux crayeux du bassin de l’Oise aval (Beauvaisis) est un site éclaté constituant un exemple représentatif des potentialités en habitats du plateau picard méridional. Le paysage actuel est issu de l'abandon plus ou moins prononcé des anciennes traditions pastorales de parcours. Sur ce site qui revêt un caractère climatique continental sec, on retrouve donc de nombreux stades de succession végétale caractéristiques des sols calcaires, depuis la pelouse seiche meso-xérophile jusqu’à la hêtraie neutrophile.

Cette typicité attribue au site une série floristique remarquable : une grande diversité d’orchidée (ex : l’Orchis homme-pendu), 7 espèces protégées (ex : le Sysimbre couché), de nombreuses espèces menacées… Du point de vue faunistique, le site regorge encore d’une importante richesse : l’intérêt ornithologique est fort, avec beaucoup de rapaces nicheurs, mais on retrouve également une importante population de Vipère pléiade et une espèce de papillon menacée au niveau européen, le Damier de la Succise. De plus, on note la présence remarquable de 2 chauves-souris : le Grand Murin et le Grand Rhinolophe, résidentes du site.

 

 MENACES SUR LE SITE

Comme la plupart des autres systèmes pelousaires du plateau picard, ces coteaux sont hérités des traditions pastorales de parcours. Leur état d'abandon varie selon de nombreux facteurs mais d'une manière globale, l'état de conservation du réseau est encore satisfaisant, à défaut des possibilités fortes de restauration rapide mais urgentes. Un des coteaux (larris de Verte-Fontaine) est encore exploité par l'un des derniers troupeaux ovins de parcours du nord de la France. Les pressions sont nombreuses (carrières, décharges, boisements artificiels, en particulier pinèdes à pin noir d'Autriche, plantations de merisiers, eutrophisation agricole de contact, moto-cross sauvage, etc...).

 

La préservation de ce site remarquable en Picardie passe ainsi par une protection des cultures environnantes (contact avec les nutriments), la restauration d’un pastoralisme sur les coteaux non pâturés et une fréquentation raisonnée (moto-cross sauvage à interdire).

 

Actions menées

Cette rubrique n'est pas encore renseignée.

Recherche d'un site par commune

Masquer la liste
logo Bas