Vous etes ici :
AccueilMassif forestier de Hez Froidmont et Mont César

Massif forestier de Hez Froidmont et Mont César

Massif forestier de Hez Froidmont et Mont César © J. Jaminon/ONF

Fiche d'identité du site

Descriptif Site

Statut : ZSC

Code : FR2200377

Superficie : 852 ha

Structure porteuse du DOCOB : Communauté de Communes rurales du Beauvaisis

Opérateur ou animateur technique : Communauté de Communes rurales du Beauvaisis

infos Complementaires Fiche Site

Actualités

COPIL Hez-Froidmont Mont César

Le 26 novembre 2012 s'est tenu le comité de pilotage du site Natura 2000 Hez-Froidmont Mont César. L'ordre du jour était la désignation du président du COPIL et celle de la structure chargée de la mise en oeuvre du DOCOB.

M. Dufour, maire de la commune de la Neuville en Hez et vice président de la CCRB (Communauté de Communes Rurales du Beauvaisis) a été élu préident.

La CCRB a été élue structure chargée de la mise en oeuvre du document d'objectif.

Téléchargez le compte rendu du COPIL.

Retour à la liste complète des actualités

Enjeux et objectifs de conservation

Le massif forestier de Hez-Froidmont et le mont César, paysages originaux façonnés par l’Homme

Tandis que la forêt domaniale est constituée d’un vaste manteau forestier de chênes et de hêtres, la butte-témoin du mont César, isolée par un vaste marais drainé au XIXe siècle, est dominée par des pelouses et des pré-bois calcaires. La pratique ancienne du pâturage par des troupeaux ovins est à l’origine de milieux semi-naturels, abritant aujourd’hui une partie des richesses de la faune et de la flore du site.


Les habitats naturels regroupent ainsi des pelouses et lisières sur sols calcaires, mais aussi des habitats forestiers variés : pré-bois de Chêne pubescent ou encore hêtraies-chênaies atlantiques.

Sont présentés ici les habitats les plus remarquables.

Le mont César et les lisières sud de la forêt de Hez

Les pelouses rupicoles calcaires

Situées en rebords de plateau, ces végétations poussent sur des rochers («pelouses rupicoles») et sont soumises à des contraintes écologiques extrêmes :  déficit hydrique et ensoleillement important. Pour autant, quelques espèces spécialisées peuvent coloniser ces milieux chauds et secs :

  • un cortège de plantes vivaces comme l’Alysson faux alysson (Alyssum alyssoïdes) et  l’Orpin acre (Sedum acre).
  • certains reptiles comme la Coronelle lisse (Coronella austriaca).

Il s’agit d’un habitat très fragile et ponctuel, sa conservation est assurée par l’action d’abroutissement d’une population de lapins qui maintiennent le milieu ouvert.

Les pelouses sèches semi-naturelles

Ces pelouses rases constituent des végétations secondaires issues de campagnes de déforestation anciennes mises en place  pour le développement de l'élevage ovin. On y retrouve une diversité d’espèces végétales protégées très élevée, comme l’Anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris), plante vulnérable en Picardie qui forme de magnifiques tapis colorés. Le site abrite également l’Ophrys araignée (Ophrys sphegodes), espèce subméditerranéenne rare et en régression en Picardie, souvent méconnue en raison de sa floraison printanière.
Le milieu est entretenu par des opérations de fauche ou de pâturage.

La forêt de Hez-Froidmont

Aulnaies-frênaies des bords des cours d’eau

En forêt domaniale de Hez-Froidmont, l’aulne et le frêne colonisent spontanément les abords des cours d’eau. Au sein de cet habitat relativement rare, on note la présence de boisements alluviaux à Orme lisse (Ulmus minor), espèce protégée en Picardie.
Ce milieu constitue également un habitat favorable pour les chauves-souris, tel le Grand Murin (Myotis myotis) et le Vespertilion de Bechstein (Myotis bechsteinii).
La gestion consiste ici à éviter le drainage et à préserver ces milieux lors des exploitations forestières, au risque de modifier les caractéristiques hydrologiques de l’habitat. On cherchera également à maintenir une structure diversifiée et hétérogène des peuplements forestiers.

Le Lucane cerf-volant (Lucanus cervus)

Le lucane cerf-volant, espèce d’intérêt communautaire, est présente en forêt de Hez-Froidmont. On retrouve ce grand coléoptère dans les boisements de chêne, aussi bien dans les souches que dans les troncs d’arbres dépérissants. L’espèce n’est pas fortement menacée en France, cependant elle semble se raréfier au nord de son aire de répartition.

Les sources et suintements calcaires

Il s’agit d’un habitat ponctuel que l’on rencontre assez fréquemment au niveau des petits cours d’eau qui sillonnent le versant ouest de la forêt domaniale de Hez Froidmont. Ce milieu de petite taille dépend grandement d’une alimentation en eau douce. Les « suintements tuffeux » sont dominés par la Prêle élevée (Equisetum telmatia).
Milieu sensible au piétinement, certains suintements ont été perturbés par le passage d’engins ou des opérations anciennes de drainage.

La hêtraie-chênaie à jacinthe des bois

Habitat forestier très présent depuis des temps immémoriaux, cette hêtraie-chênaie a la particularité de se couvrir d’un tapis végétal bleu durant la floraison de la Jacinthe des bois (Hyacinthoides non-scripta). Cet habitat relève d’un enjeu de conservation régional fort.

 

 MENACES SUR LE SITE

  • les pelouses calcaires sont aujourd’hui en forte régression, sans intervention humaine, ces écosystèmes évoluent spontanément vers la forêt
  • toute intervention (débardage, exploitation des bois....) doit être réalisée dans le respect des objectifs de conservation des habitats forestiers et des habitats d’espèces
  • une fréquentation non maîtrisée des milieux peut entraîner des dégradations importantes (moto-cross, feu de camps…)

 


Entre forêts et pelouses calcaires, le massif forestier de Hez-Froidmont et le mont César concentrent aujourd’hui deux enjeux majeurs : une maîtrise de la fréquentation du site et une exploitation durable de la forêt, pour une préservation de la richesse naturelle du lieu.

 

Actions menées

Cette rubrique n'est pas encore renseignée.

Recherche d'un site par commune

Masquer la liste
logo Bas