Vous etes ici :
AccueilMarais de Sacy le Grand

Marais de Sacy le Grand

Marais de Sacy le Grand © CREN Picardie

Fiche d'identité du site

Descriptif Site

Statut : ZSC

Code : FR2200378

Superficie : 1370 ha

Structure porteuse du DOCOB : Syndicat Mixte des Marais de Sacy

Opérateur ou animateur technique : Syndicat Mixte des Marais de Sacy

infos Complementaires Fiche Site

Actualités

Comité de Pilotage du site des marais de Sacy-le-Grand

Le comité de pilotage du site Natura 2000 des marais de Sacy le Grand s'est tenu le 14 novembre 2012.

L'ordre du jour était :

– Validation du compte rendu du Comité de pilotage du site Natura 2000 « Marais de Sacy » du 27 Juin 2011 ;
– Présentation des travaux réalisés en 2012 dans le cadre des contrats Natura 2000 ;
– Présentation des résultats de l’étude « Inventaire des populations d’espèces exotiques envahissantes sur la Marais de Sacy » ;
– Questions diverses

Téléchargez le compte-rendu du Comité de Pilotage.

Ce comité de pilotage avait également pour objectif l'élection de la structure chargée de la mise en oeuvre du DOCOB et du président du COPIL.

Le syndicat mixte des marais de Sacy a été réélu structure animatrice et M. Vantomme, 1er Vice-Président du Conseil Général de l’Oise avait été réélu président.

Téléchargez le compte-rendu des élections.

 

 

Retour à la liste complète des actualités

Etude Espèces Exotiques Envahissantes dans le Marais de Sacy

En 2010, la DREAL Picardie avait comandé une étude sur les Espèces Exotiques Envahissantes dans le Marais de Sacy. Le bureau d'étude BIOTOPe avait été recruté, et l'étude est désormais disponible sur ce site, à Documents utiles - Etudes scientifiques.

L'objectif de cette étude est de faire un bilan de la présence et de l’impact des populations d’espèces exotiques envahissantes dans l’ensemble du site Natura 2000 des marais de Sacy-Le-Grand. Les connaissances relatives à la présence d'espèces exotiques envahissantes ont ainsi été mis à jour et les impacts possibles de ces espèces sur l'état de conservation des habitats d'intérêt communautaire ont été évalués. Pour chaque espèce, le seuil d'intervention critique a été idendifié, des priorités d'intervention et un protocole d'actions et de suivi ont été proposés.

Suite à cette étude, une plaquette d'information a également été éditée.

Retour à la liste complète des actualités

Enjeux et objectifs de conservation

Le marais de Sacy : l’un des plus vastes complexes tourbeux des plaines du nord-ouest européen !


Le marais de Sacy-le-Grand, plus communément appelé marais de Sacy, est un complexe de marais basiques tourbeux parmi les plus vastes des plaines du nord-ouest européen, s’étendant sur plus de 1000 ha. Les nombreux habitats naturels qui le constitue traduisent l’évolution dynamique d’une tourbière depuis les stades aquatiques jusqu’aux boisements arbustifs à arborescents.

Une grande partie du marais est constituée de roselières et de cariçaies, complétée d’un réseau de bas-marais entretenu par le pâturage ; en zone périphérique, on retrouve un système de tourbière puis un remarquable ensemble de landes plus ou moins humides, intégrant la mare des Cliquans, riche en herbiers amphibies.

Le marais réunit ainsi des enjeux écologiques majeurs à l’échelle de la région.

Les roselières à Marisque

Le marais de Sacy a une responsabilité importante pour la conservation de cet habitat qui est en régression partout en France. Certaines roselières denses sont en bon état de conservation (marais de Monceaux et Grand marais), alors que d’autres sont fortement embroussaillées.  Ces habitats abritent de nombreuses espèces d'invertébrés, ainsi que des espèces d’intérêt patrimonial, à l’image du triton crêté.
Une gestion en mosaïque est donc souhaitable sur le site associant des secteurs de non intervention, des secteurs pâturés (ce qui est déjà le cas sur un secteur, pâturé par les chevaux et taureaux) et des secteurs fauchés.

Le Triton crêté (Triturus cristatus)

Le Triton crêté (Triturus cristatus) a besoin d’un réseau de mares et de fossés en milieu prairial pour sa reproduction, de fourrés arbustifs ou de boisements comme refuge hivernal et de connexions écologiques entre ces différents milieux de vie (connexions entre lieux de reproduction et zones d’hivernage). Le marais de Sacy réunit l’ensemble de ces éléments et représente donc un site très favorable pour cette espèce.

La prairie tourbeuse à Molinie bleue

Les prairies humides sont en forte régression en France, tout particulièrement dans le bassin parisien : le site a donc une responsabilité forte pour la conservation de cet habitat. Il représente un très fort enjeu lié notamment à la présence d’espèces remarquables. Six plantes sont protégées à l’échelle régionale : la Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe), l’Inule à feuilles de saules (Inula salicina), la Laîche de Maire (Carex maiiri), le  Peucédan des marais (Peucedanum palustris), l’Orchis incarnat (Dactylorhiza incarnata) et l’Orchis négligé (Dactylorhiza praetetmissa). De plus, l’habitat est favorable à la nidification d’oiseaux prairiaux tels le Vanneau huppé (Vanellus vanellus) et le Courlis cendré (Numenius arquata).
Un entretien par fauche ou pâturage est nécessaire au maintien de cet habitat. En cas d’abandon des pratiques agricoles, il évolue rapidement vers la roselière à marisque.

La végétation pionnière des sols tourbeux : sanctuaire d’espèces rares

Habitat peu présent en Picardie, il représente un très fort enjeu écologique du fait de la présence d’espèces remarquables : l’Utriculaire vulgaire (Utricularia vulgaris) et le Potamot rougeâtre (Potamogeton rutilis) sont des plantes rares et protégées. De plus, cet habitat constitue un site de nidification important pour des oiseaux rares et une zone de nourrissage pour certains hérons, comme le Blongios nain (Ixobrychus minutus) et le Butor étoilé (Botaurus stellaris).
La conservation des ces habitats passe par le maintien des zones tourbeuses dénudées grâce au pâturage extensif.

 

 MENACES SUR LE SITE

  • le drainage par creusement récent de fossés
  • les prélèvements importants d'eau aux abords des marais
  • la colonisation naturelle des ligneux, amenant les roselières à un état de boisement
  •  la menace de l'invasion de plantes exotiques


Regroupant les conditions nécessaires à l’expression des habitats tourbeux, le marais de Sacy représente un site exemplaire de Picardie. 

Actions menées

Cette rubrique n'est pas encore renseignée.

Recherche d'un site par commune

Masquer la liste
logo Bas